Comment se débarrasser des mauvaises herbes grâce au gaz ?

Pour le désherbage de vos allées ou de votre jardin, pensez au désherbeur thermique au gaz, aussi efficace et bien plus écologique qu'un désherbeur chimique !

Pourquoi utiliser un désherbeur thermique au gaz ?

Pratique, très efficace et respectueux de l'environnement, grâce à son brûleur, le désherbeur thermique au gaz débarrasse vos allées et terrasses des mauvaises herbes. Son fonctionnement est simple : une flamme d'une température de 900 °C provoque le dessèchement des plantes les plus résistantes, en créant un choc thermique.

 

Un désherbage simple, efficace et respectueux des végétaux

Alimenté par une bouteille de gaz, le désherbeur thermique crée un important choc thermique qui fait éclater les tissus végétaux. Le désherbage thermique n’a donc pas pour but de brûler, mais simplement de chauffer la plante pendant 1 à 2 secondes. Ceci entraîne un affaissement au bout de quelques minutes, puis un dessèchement total dans les jours suivants. Insister sur la mauvaise herbe avec la flamme du désherbeur thermique en la carbonisant engendre de simples brûlures, qui n’empêchent pas la plante de repousser par la suite.

À l’inverse, un simple coup de chaud évapore l’eau et fait coaguler les protéines contenues dans les cellules de la plante, ce qui l’affaiblit définitivement. Pour un meilleur résultat, votre intervention sur les mauvaises herbes doit se faire le plus tôt possible, lorsque les plantes sont les plus sensibles. Certaines mauvaises herbes dont les racines sont profondes peuvent être plus difficiles à éradiquer. Dans ce cas, il est tout à fait possible de réaliser un second passage quelques jours plus tard.

 

Quels sont tous les avantages du désherbeur thermique au gaz ?

  1. Un plus grand respect de la nature par rapport aux versions chimiques
    En plus d’être agressifs pour la nature environnante, les désherbants chimiques sont plus coûteux à long terme qu’un désherbeur thermique au gaz.

  2. Une solution non chronophage
    Désherber au gaz fait gagner du temps. C’est une méthode qui dispense du sarclage et qui ne dépend pas de la météo. Le désherbeur thermique au gaz peut également être utilisé par temps de pluie, contrairement au désherbeur électrique. Il s’agit, de plus, d’un outil facile et peu fatiguant à utiliser.

  3. Un outil précis
    Le désherbage thermique au gaz permet aussi de traiter les allées ou les potagers de la façon la plus précise possible. Cela limite les risques d'élimination de plantes que l'on souhaite conserver.

  4. Un fonctionnement simple
    Pour faire fonctionner votre désherbeur, une seule condition : le raccorder à une bouteille de gaz. Le désherbeur au gaz ne nécessite pas de raccordement à une prise fixe, idéal si vous disposez de grandes surfaces à traiter.

Informations :

Découvrez toutes nos offres pour accompagner vos projets, du financement de vos travaux à l'achat de vos bouteilles de gaz au meilleur prix. Contactez nos conseillers gratuitement pour plus d'informations !

Quelle bouteille de gaz utiliser avec un désherbeur thermique ?

Pour l’alimentation de votre désherbeur thermique, vous pouvez utiliser aussi bien des bouteilles de gaz butane que des bouteilles de gaz propane. Notez toutefois que la flamme produite par le désherbeur sera plus puissante et plus efficace si l’appareil est alimenté par une bouteille de gaz propane.

La pression en sortie d’une bouteille de gaz propane étant importante, il vous sera nécessaire de recourir à un détendeur. Avec du gaz butane le tuyau se vissera en prise directe sur la bouteille.

La bouteille de gaz raccordée à votre désherbeur thermique peut être transportée très facilement dans un chariot ou dans un chariot sac à dos. Préférez donc des formats pratiques et peu encombrants. Dans un chariot simple, une bouteille de propane de 13 kg est idéale. Dans un chariot sac à dos, un modèle plus compact, comme la Elfi propane de 5 kg, sera mieux adapté.

> À lire aussi : Désherbage thermique : quand et comment s’y prendre

Comment bien utiliser un désherbeur thermique au gaz ?

Désherber au gaz a beau être simple et rapide, quelques règles restent néanmoins à connaître pour une utilisation optimale. De même qu’il ne faut jamais négliger certaines consignes de sécurité.

 

Les bonnes pratiques

La chaleur émise par un désherbeur thermique équipé d’une bouteille de gaz peut réveiller de mauvaises graines endormies. Gardez donc à l’esprit qu’un second passage peut parfois s’avérer nécessaire. 

De plus, le désherbeur thermique peut se révéler peu efficace dans les allées de gravier, car les plantes y sont moins vulnérables. Là encore, un second passage, voire un sarclage manuel, peut s’imposer. Il en va de même pour les plantes à racines profondes.

Enfin, la chaleur dégagée par la flamme peut être nuisible aux insectes utiles rampant sur le sol. Faites donc toujours attention, autant que possible, à épargner ces petites bêtes.

 

Les précautions à prendre

Pour procéder à un désherbage thermique au gaz en toute sécurité, veillez à prendre les précautions suivantes :

  • ne désherbez pas près de matériaux inflammables ;

  • une fois l’utilisation finie, n’entreposez pas votre désherbeur à proximité de matériaux inflammables ;

  • ne couchez jamais votre bouteille de gaz, maintenez-la en position verticale.

> À lire aussi : Désherbage thermique : les règles de sécurité