Quelles différences entre une chaudière basse température et à condensation ?

Votre chaudière vieillit et vous songez à la remplacer ? Différents modèles de chaudière gaz sont disponibles dont la chaudière gaz basse température et la chaudière gaz à condensation. Ces deux modèles sont des appareils à haut rendement. Pour vous aider à faire votre choix, voici les principales différences entre une chaudière basse température et une chaudière à condensation.

Quel principe de fonctionnement ?

Le système de fonctionnement fait partie des principales différences entre une chaudière gaz basse température et à condensation.

Les chaudières basse température permettent de chauffer l’eau d’un logement pour que sa température atteigne au maximum 50 ou 60°C selon le modèle. Cette température maximale est inférieure à celle que peut atteindre une chaudière classique. Elle permet ainsi d’utiliser moins de combustible tout en assurant un certain confort.

Les chaudières à condensation sont les chaudières gaz les plus performantes et les moins polluantes actuellement. Elles récupèrent la vapeur d’eau des fumées liées à la combustion du gaz pour préchauffer l’eau.

> À lire aussi : Choisir une chaudière à condensation

Quel logement ?

Une chaudière à condensation doit être raccordée au réseau des eaux usées lors de son installation. Cette nécessité fait que les maisons sont des logements particulièrement idéaux pour installer une chaudière à condensatin. C’est une différence avec la chaudière basse température qui convient parfaitement pour un appartement.

Quel budget ?

Si la chaudière à condensation est intéressante car elle est à la fois économique et écologique, elle mobilise un budget important à l’achat. Selon la publication de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie « Se chauffer mieux et moins cher » édition Juin 20191, une chaudière à condensation avec installation coûte en moyenne 3 000 à 5 000 €. Une chaudière basse température est légèrement plus accessible. Elle coûte en moyenne entre 2 000 et 4 500 €.

> À lire aussi : Chaudière individuelle au gaz à très haute performance énergétique

Bon à savoir :

Il est possible de bénéficier d’aides financières pour changer de chaudière. Prime économie énergie, aide de l’Anah, TVA à taux réduit… Renseignez-vous car certaines aides sont cumulables entre elles ou réservées uniquement aux chaudières offrant un très bon rendement.

Quelles économies ?

Autre différence entre une chaudière basse température et une chaudière à condensation : le pourcentage d’économie. Selon l’ADEME, une chaudière à condensation consomme 15 à 20 % de moins que les chaudières classiques2. Concernant une chaudière à basse température, elle permet de consommer entre 12 et 15 % d’énergie en moins qu’un modèle standard.

> À lire aussi : 4 bonnes raisons de choisir une chaudière gaz à condensation plutôt qu'une pompe à chaleur

Quel radiateur compatible ?

Pour un fonctionnement optimal, il est conseillé d’utiliser une chaudière à condensation avec un plancher chauffant et/ou des radiateurs dotés d’un mode « chaleur douce ». Une chaudière basse température aura quant à elle des performances optimales avec des radiateurs basse température.

> À lire aussi : Les radiateurs au gaz : performants, économiques et tendance

Quel entretien ?

Une chaudière gaz à condensation comme une chaudière basse température fonctionnant au gaz doivent toutes deux être entretenues une fois par an par un professionnel. L’installateur peut proposer un contrat d’entretien au moment de son intervention. Au-delà de l’aspect obligatoire, une chaudière bien entretenue permet de réaliser des économies d’énergie.

> À lire aussi : Entretien annuel de chaudière : quelles sont les obligations ?

Les principales différences sous forme de tableau

Voici un tableau récapitulant les principales différences entre les chaudières à condensation et les chaudières basse température.

 

 

Type de logement

Budget

Économie

Radiateur

 

Chaudière à condensation

Maison

3 000 à 5 000€

15 à 20%

Plancher chauffant et/ou radiateurs chaleur douce

Chaudière basse température

Appartement

2 000 à 4 000€

12 à 15%

Radiateurs basse température

 

1 Source : Se chauffer mieux et moins cher
2 Source ADEME