Biopropane, biobutane : tout savoir sur les biogaz renouvelables

Le biobutane et le biopropane sont fabriqués à partir d’huiles recyclées. Plus propres et renouvelables, ces biogaz peuvent être très utiles à la transition énergétique. Envie d’en savoir plus ? Antargaz vous explique tout sur leur production et leurs usages.

Qu'est-ce que le biobutane et le biopropane ?

Le biobutane et le biopropane sont fabriqués à partir d’huiles recyclées. Similaires au butane et au propane standards, ils peuvent être employés exactement aux mêmes usages - à la différence près qu’ils dégagent moins d’émissions polluantes.

 

Comment le biobutane et le biopropane sont-ils produits ?

Le biobutane et le biopropane sont des gaz liquides, fabriqués par des raffineries productrices de biocarburants, comme les biodiesels ou les biokérosènes. Dans ces raffineries, ces deux gaz sont produits à partir de biomasse. Cela signifie qu’ils sont obtenus par le raffinage d’huiles végétales issues de déchets agricoles, puis d’une part d’huiles recyclées d’origine industrielle. 

Concrètement, toute cette biomasse peut provenir d’huiles de cuisson, de résidus de graisses animales, d’huile de palme ou d’huile de colza. Ces huiles subissent alors une opération d’hydrotraitement. Ce procédé permet d’en extraire des bases dites « carburants », similaires à celles résultant de la distillation de pétrole brut. Sans toutefois employer de combustibles fossiles.

 

Quelles différences avec le butane et le propane ordinaires ?

La combustion du biobutane est identique à celle du butane ordinaire. Il en va de même pour le biopropane et le propane classique. Ces deux biogaz liquides peuvent donc aisément se substituer au butane et au propane d’origine fossile.

La seule différence notable entre ces gaz liquides est d’ordre environnemental. En effet, le biobutane et le biopropane ne rejettent aucune particule fine dans l’air et émettent seulement 60 g de CO2 par kW au total (du début à la fin de leur exploitation). Et ce, contre 272 g pour le propane et le butane ordinaires. Ce qui représente environ 78 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins.

 

Quels usages fait-on du biobutane et du biopropane ?

Le biobutane et le biopropane présentent des combustions identiques. Ils peuvent donc être employés aux mêmes usages que le butane et le propane classiques. Biobutane et biopropane servent ainsi indifféremment pour la cuisine, le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire.

Ne présentant pas de différences notables avec le butane et le propane standards, le biopropane et le biobutane peuvent être conditionnés, stockés et transportés de la même façon. En effet, grâce aux similitudes entre propane / biopropane et butane / biobutane, le réseau de distribution existant s’avère entièrement compatible avec l’utilisation de ces biogaz. 

Concernant l’approvisionnement, le biopropane est disponible en bouteilles et citernes de gaz. Il est également distribué via les réseaux privés de gaz et sous forme de GPL-carburant. Quant au biobutane, comme son homologue fossile, il n’est commercialisé qu’en bouteilles de gaz de contenances variables.

> À lire aussi : Biogaz : qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Bon à savoir :

Pour plus d’informations sur les offres de gaz en citerne, le GPL, l’achat ou l’utilisation de bouteilles de gaz, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en ligne, en quelques clics.

En quoi le biopropane et le biobutane sont-ils plus durables ?

Issus de matériaux recyclés, le biopropane et le biobutane sont des énergies renouvelables présentant un fort intérêt pour assurer la transition énergétique.

 

Le biopropane et le biobutane sont-ils des énergies renouvelables ?

Comme expliqué précédemment, le biopropane et le biobutane sont produits à partir d’huiles végétales et animales recyclées et hydrotraitées. Il s’agit donc bel et bien d’énergies renouvelables. Présentant une combustion identique au propane et butane d’origine fossile, ils peuvent s’y substituer aisément, puisque cette similarité leur permet d’être compatibles avec les réseaux de distribution d’ores et déjà existants.

Malheureusement, le biopropane et le biobutane s’avèrent encore rares. Il arrive donc que les fournisseurs les mélangent avec du propane ou du butane ordinaires. C’est pourquoi, pour une consommation plus durable, il est recommandé de les combiner avec d’autres énergies renouvelables. Cependant, ces deux biogaz sont en plein développement et un approvisionnement 100 % biopropane ou biobutane devient peu à peu possible.

 

Quel intérêt présentent ces biogaz pour la transition énergétique ?

Dans un objectif de transition énergétique, Antargaz ambitionne de proposer à ses clients des solutions multi-énergies bas carbone sur tous les territoires. Une ambition tout à fait réaliste, puisque les biogaz liquides tendent à devenir renouvelables à 100 % dans le futur. Ces biogaz peuvent, de plus, jouer un rôle important dans les zones rurales, encore non desservies par le réseau de gaz naturel. 

Aujourd’hui, plusieurs offres d’Antargaz s'inscrivent dans cet objectif de décarbonation. Il s’agit, par exemple, de favoriser le remplacement des installations qui fonctionnent au fioul par des chaudières à haute performance énergétique alimentées au gaz propane. Cette première transition permettrait une réduction des gaz à effet de serre d’environ 40 %. 

> À lire aussi : Les gaz liquides peuvent-ils jouer un rôle dans la transition énergétique ?