Choisir une chaudière à condensation

Choisir une chaudière à condensation plutôt qu’un modèle classique peut se révéler judicieux en termes d’économies et d’efficacité. Si vous êtes amené à remplacer la vôtre, il faut vous poser les bonnes questions ! Quels sont vos besoins ? Quel est votre budget ? Mais surtout… comment gaspiller le moins d’énergie possible ?

Avec la chaudière à condensation, aucune déperdition de chaleur

C’est le principal avantage d’une chaudière à condensation. Mais pour comprendre comment elle augmente de rendement énergétique, il faut s’intéresser à son fonctionnement. À l’inverse d’une chaudière classique, la vapeur d’eau produite par la consommation de gaz n’est pas rejetée à l’extérieur. En effet, la chaudière à condensation injecte cette chaleur dans le circuit de votre chauffage. C’est ce que l’on appelle la valorisation de la chaleur latente. L’eau froide revient ensuite dans le système à l’état liquide pour être évacuée (c’est le phénomène de condensation).

Son utilité est donc double : elle vous procure de l’eau chaude tout en élevant la température de votre intérieur et vous permet de réduire votre consommation de combustible. Ainsi, avec une même quantité de gaz brûlé, la chaudière est plus performante et rejette moins de CO2 dans l’environnement. Les performances sont d’autant plus importantes avec les modèles dits à très haute performance énergétique, dont le rendement dépasse fréquemment les 100 %.

À noter que la chaudière à condensation est particulièrement efficace avec des émetteurs basse température, comme les radiateurs à chaleur douce et les planchers chauffants.

Pour tout comprendre :

  1. La combustion crée de la vapeur d’eau

  2. La vapeur est injectée dans le circuit de chauffage

  3. L’eau refroidie revient dans la chaudière pour évacuation

> À lire aussi : 4 bonnes raisons de choisir une chaudière gaz à condensation plutôt qu'une pompe à chaleur

 

Quelle chaudière gaz à condensation choisir ?

Au-delà de la consommation de gaz, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour sélectionner une chaudière à condensation adaptée. Rassurez-vous, ce sont les mêmes qui permettent de choisir un modèle classique.

En fonction de la surface de votre logement, de vos besoins et de la place dont vous disposez, vous pourrez adopter un modèle mural ou installé au sol, d’une puissance de 12 à 30 kW et d’un volume allant de 12 à 200 litres.

Pour une famille de 4 personnes dans une maison de 160 m², la chaudière à condensation murale ou au sol adaptée aura une puissance de 30 kW et un volume de 120 litres.

> À lire aussi : Pourquoi choisir une chaudière hybride ?

Le prix d'une chaudière à condensation

À l’achat, la chaudière à condensation est un peu plus chère qu’un modèle standard, mais le gain énergétique réalisé s'amortit rapidement. Selon vos besoins, l’investissement de départ est compris entre 2 500 et 6 000 €. Bien entendu, il est préférable de faire appel à un professionnel, et tout particulièrement à un professionnel labellisé RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour assurer la sécurité de l’installation. Le recours à un professionnel RGE est aussi obligatoire pour profiter de MaPrimeRénov' et d'aides financières variées.

En vous aidant à vous équiper de chaudières à haute performance énergétique, Antargaz fait le choix d'être utile à tous.

En savoir plus sur la chaudière gaz à très haute performance énergétique

Bon à savoir :

Le site FAIRE, proposé par l’Ademe et le Gouvernement, met à votre disposition un annuaire des professionnels RGE.

Les aides au financement

En plus de vous aider à faire des économies d’énergie, la chaudière à condensation diminue les émissions de gaz à effet de serre. Cet atout écologique vous permet de profiter d’aides financières spécifiques. Parmi elles figurent : 

  • l’éco-prêt à taux zéro, pour financer les travaux de manière échelonnée et sans devoir payer des intérêts importants ;

  • la TVA à taux réduit de 5,5 % ; 

  • les aides de l’Anah, comme le programme Habiter Mieux ;

  • les aides locales, à l’image du programme Ecoréno’v de la Métropole de Lyon.

L’obtention de ces aides dépend de plusieurs facteurs. L’intervention d’un professionnel certifié, comme on l’a vu, mais aussi la date d’achèvement de construction de l’habitation, les ressources du ménage, le type de travaux ou encore les performances de l’appareil installé.

Retrouvez notre rubrique sur toutes les aides publiques dont vous pouvez profiter.
Antargaz s'engage aujourd'hui pour vous aider à acquérir des solutions plus propres et plus économiques grâce aux Primes Énergie Maîtrisée.

Calculez vos primes

Pour plus d’informations sur les offres de gaz en citerne, le GPL, l’achat ou l’utilisation de bouteilles de gaz, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en ligne, en quelques clics.