Comment faire des économies d'énergie dans l'hôtellerie ?

En tant que professionnel dans l’hôtellerie, vous savez que l’énergie (gaz, électricité, eau) est l’une de vos charges les plus importantes dans votre budget prévisionnel. En effet, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la consommation énergétique moyenne d’un hôtel est de 234 kWh/m². Une moyenne bien plus importante durant la haute saison. Alors, comment faire des économies d’énergie et réduire la facture de gaz et d’électricité de votre établissement ? Antargaz vous donne quelques conseils pour vous aider à limiter la consommation d’énergie dans votre établissement.

Les étapes à suivre pour limiter la consommation d’énergie d’un hôtel

Pour un hôtel, réaliser des économies d’énergie ne consiste pas à changer quelques ampoules et à demander aux clients de penser à bien éteindre les lumières quand ils quittent leur chambre. Votre établissement a de nombreux postes de dépenses, bien répartis, qu’il faut étudier au préalable afin de déceler les endroits où vous consommez le plus. Ce processus va se faire en 3 étapes : 

  1. Réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE). 

  2. Changer quelques équipements et adopter des éco-gestes quotidiens.

  3. Réaliser à nouveau un diagnostic de performance énergétique quelques mois plus tard pour constater les différences.

Chose importante : formez votre personnel aux éco-gestes et conseils qui vont suivre. En tant que responsable, vous êtes garant de ces changements. La réduction énergétique de votre hôtel demande un effort collectif et assidu qui passe irrémédiablement par vous.

Optimisez le chauffage de votre hôtel

Réduire la consommation d’énergie d’un hôtel passe inévitablement par le chauffage. Tout d’abord, changez vos systèmes de chauffage et de climatisation s’ils sont obsolètes. Aujourd’hui, certaines pompes à chaleur sont double fonction : chauffage et climatisation. Plus innovants et plus performants, ils vous feront réaliser des économies d’énergie entre 30 et 40 %. 
Chauffez les chambres de votre établissement en fonction des réservations. Chauffer des chambres inoccupées fera inévitablement grimper votre facture d’électricité. Ne chauffez les chambres réservées que quelques heures avant l’arrivée de ses occupants. 
Côté équipements, ne laissez pas une trop grande marge de manœuvre pour modifier la température de vos radiateurs. Il est conseillé de chauffer plus longtemps à une température moyenne que de subir de grandes variations de température. Ne laissez à vos clients qu’une marge de 2 degrés pour baisser ou augmenter la température de leurs chambres. 
Dernier conseil, privilégiez les ventilateurs aux climatiseurs en été. Bien que la climatisation soit plus confortable et plus rafraîchissante, les ventilateurs sont bien moins énergivores et vous feront économiser des dizaines de kWh (kilowattheures) pendant la saison estivale.

> À lire aussi : Comment faire des économies de chauffage ?

Informations :

Pour plus d’informations sur les offres de gaz en citerne, le GPL, l’achat ou l’utilisation de bouteilles de gaz, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en ligne, en quelques clics.

L’éclairage : un poste moins dépensier mains tout aussi important

L’éclairage est un poste de dépense énergétique qu’il ne faut pas négliger. Commencez par installer des ampoules basse consommation et à LED. Elles vous apporteront un double avantage :

  • Une longévité plus grande : durée de vie multipliée par 5 fois par rapport à des ampoules fluocompactes et par 20 par rapport à des ampoules halogènes (source : Ademe).

  • Une plus faible consommation énergétique : on constate une consommation divisée par 5 en moyenne comparée aux autres ampoules.

Autre modification qui a son importance : l’installation de détecteur de présence. Avec ces petits changements, vous optimisez l’utilisation de l’éclairage dans vos parties communes et réduisez intelligemment votre consommation d’électricité.

> À lire aussi : Comment faire des économies d'énergie sur l'usage des appareils électriques ?

L’eau : un poste de dépenses énergétiques à ne pas négliger

Cuisine, buanderie, chambres, l’eau est indispensable au bon fonctionnement de votre hôtel. Vos clients ont tendance à consommer deux fois plus d’eau dans un hôtel que chez eux (source : Advizeo). Pour réduire votre facture sans impacter le confort de vos clients, réalisez un petit geste simple qui peut avoir de grands impacts. 
Ce point concerne les pommeaux de douche. En effet, les pommeaux classiques consomment trop d’eau et leur débit est très important : environ 25 litres par minute, soit 100 litres en 4 minutes. Sur le marché, vous trouverez des modèles moins puissants (débit compris entre 9 et 12 litres/minute), mais beaucoup plus économiques. Équipez-en vos douches et vos baignoires pour faire baisser votre consommation d’énergie.

Gardez votre établissement propre

Les réductions énergétiques passent aussi par l’entretien de votre établissement. Pour le maintenir propre et faire baisser vos factures, voici 3 conseils à suivre. 
Premièrement, lavez tous les 3 mois les grilles et les serpentins derrière les réfrigérateurs de votre cuisine. Non seulement vous réaliserez des économies d’énergie, mais vous augmenterez par la même occasion la durée de vie de vos appareils. 
Deuxièmement, nettoyez convenablement luminaires et ampoules. Le dépôt de poussière réduit la luminosité et vos clients auront tendance à allumer d’autres lumières pour y voir plus clair et, par conséquent, consommer plus d’énergie.
Troisièmement, nettoyez régulièrement vos escaliers. Vos clients les arpenteront avec plaisir et délaisseront les ascenseurs, qui sont coûteux en électricité : environ 4 000 kWh pour un ascenseur hydraulique dans un hôtel de 3 étages (source : Baticopro).

> À lire aussi : TPE : 10 conseils pour réduire vos dépenses énergétiques