L'isolation thermique : le meilleur moyen pour faire des économies ?

Si vous souhaitez faire des économies d’énergie, l’isolation thermique est une étape essentielle. En effet, celle-ci peut vous aider à diviser votre consommation par 3. Alors, découvrez comment procéder de manière optimale !

Quelles parties isoler ?

Quel est le plus important ? L’isolation thermique des murs, des fenêtres, des combles, des sols, de la toiture… En réalité, tous ces éléments peuvent être une source de déperdition de chaleur. Donc, il faut assurer l’étanchéité de votre logement en comblant les fuites éventuelles. N’oubliez pas cependant qu’une bonne isolation doit être accompagnée d’une ventilation efficace. Le meilleur moyen pour être sûr de ne pas se tromper est de faire appel à un expert avec une caméra thermique qui identifiera les points faibles de votre habitation.

Astuce :

Pensez à réaliser le diagnostic énergétique de votre maison ou de votre appartement !

Tout savoir sur le DPE

Quel isolant utiliser ?

Plusieurs types d’isolants thermiques existent. Le polystyrène, la laine de verre ou de roche par exemple... Ils n’ont pas le même prix, ni les mêmes caractéristiques. C’est pourquoi, avant de choisir, il faut déterminer quelles surfaces doivent être isolées. Cela vous permettra de sélectionner la rigidité de l’isolant et sa nature. Pour vous aider, vous pouvez vous fier aux indications du fabricant sur l’emballage du produit.

Astuce :

Un isolant semi-rigide est adapté pour les murs, les combles et la toiture. Pour le sol, préférez un isolant rigide !

Quelles sont les économies potentielles ?

En isolant votre habitation, vous pouvez diviser votre consommation énergétique par 3 ! Ceci vous permettra logiquement de diminuer le prix de votre facture. S’il ne vous reste que les murs et le toit à isoler, l’économie peut varier entre 10 à 30%. L’installation d’un double vitrage peut vous faire gagner 10% d’économie.

Découvrez nos offres Coup de Pouce