L'entretien de votre chaudière

Un bon entretien de votre chaudière vous permet de la faire durer, de diminuer votre consommation et de faire un geste pour l'environnement. Que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement, l’entretien de votre chaudière individuelle est obligatoire. Une fois par an, elle doit être révisée par un professionnel. Découvrez tous les avantages que vous apporte un bon entretien de votre chaudière.

La révision de votre chaudière : En quoi consiste-t-elle ?

Lorsqu’un professionnel se rend à votre domicile pour vérifier le bon fonctionnement de votre chaudière, il procède à un nettoyage si besoin, puis, affine les réglages.

De plus, il doit faire une mesure du monoxyde de carbone. En vérifiant qu’aucune fuite de monoxyde de carbone n’altère l’installation, son intervention garantira votre sécurité, car ces fuites, en plus d’être nocives, sont inodores. Le professionnel évaluera la teneur de l’air en polluants atmosphériques.

Enfin, il vous donnera des conseils sur la meilleure façon d’utiliser sa chaudière, les améliorations à envisager ou même l’éventuel remplacement de l’installation si elle est obsolète.

A la fin de l’intervention, le professionnel doit vous remettre une attestation dans un délai de deux semaines après sa visite. Conservez ce document pendant au moins deux ans, au cas où on vous le réclamerait (bailleur ou assurance en cas d’accident notamment). Un assureur peut refuser de rembourser un propriétaire de chaudière si celle-ci n’a pas été correctement entretenue. 

Par ailleurs, il peut également être nécessaire de ramoner votre conduit de fumée, dans le cas d’une installation qui n’est pas reliée à une ventouse. Ce ramonage augmentera les performances du tirage de la chaudière.

L’idéal est de signer un contrat de maintenance à l’année qui comprend une intervention en cas de panne éventuelle.

Astuce :

Assurez-vous que l’attestation mentionne la liste des opérations réalisées, le taux de monoxyde de carbone si la mesure a été prise, ainsi que l’évaluation du rendement énergétique et des émissions de particules fines.

Quand planifier l'entretien de votre chaudière ?

Tout d’abord, le caractère individuel ou collectif de la chaudière détermine qui doit être à l’initiative de son entretien :
●    si elle est individuelle, c’est le locataire qui doit faire réaliser l’entretien (sauf mention contraire sur le bail) ;
●    si elle est collective, c’est le propriétaire ou le syndicat de copropriété de l’immeuble qui en est responsable.

Ensuite, la période de l’année optimale pour effectuer l’entretien dépend du rôle de votre chaudière :
●    si elle ne produit que le chauffage, le mieux est de réaliser son entretien en fin de saison de chauffe. Si vous tardez trop, l’humidité qui se formera dans la cuve inutilisée se mêlera aux résidus de combustion et attaquera les parois ;
●    si elle produit l’eau chaude sanitaire et le chauffage, il n’y a pas de période optimale pour réaliser l’entretien, dans la mesure où le phénomène décrit plus haut ne peut se produire car la cuve n’est jamais vide.

Après l’intervention, le professionnel qui a effectué l’entretien doit remettre sous 15 jours une attestation d’entretien à celui qui est à l’origine de la demande.
 

Faire durer votre chaudière

Comme n’importe quel appareil en proie à l’usure, un bon entretien allonge sa durée de vie. Pensez à votre voiture par exemple. Faire votre révision en temps et en heure permet de vous prémunir contre les pannes de votre moteur. C’est le cas de votre chaudière aussi. On estime qu’un entretien régulier divise ce risque par cinq !

Grâce à un entretien régulier :

Offrez une durabilité jusqu’à 3 fois plus importante à votre chaudière !

Diminuer votre consommation

L’entretien consiste aussi en une mise au point de tous les réglages pour vous assurer un meilleur rendement de votre chaudière. Ainsi, vous pouvez consommer de 8 à 12% de gaz en moins. En toute logique, vous réalisez des économies sur le long terme avec un investissement moindre.

Faire un geste pour l'environnement

Un bon entretien de votre chaudière est synonyme d’écologie. Avec les bons réglages, vous réduisez les émissions de particules polluantes et de gaz à effet de serre. 

Assurer votre sécurité

Un bon entretien vous garantit, non seulement le bon fonctionnement des installations mais aussi la sécurité des personnes qui vivent dans votre logement.

Cet entretien est obligatoire chaque année, si la chaudière à gaz présente une puissance dans la fourchette 4 – 400 kilowatts.

Obligatoire également, le ramonage de votre conduit d’évacuation si celui-ci n’est pas assuré par une ventouse.

Le principal risque provoqué par une chaudière mal entretenue est l’intoxication au monoxyde de carbone, qui peut s’avérer mortelle si vous ne réagissez pas à temps. Ce risque est d’autant plus important que le monoxyde de carbone est un gaz inodore et invisible.

A noter :

En cas de non-respect de cette obligation, vous vous verrez exposé à des risques supplémentaires, notamment :


●    la possibilité pour le bailleur de déduire de la caution le montant de l’entretien, si vous êtes locataire et que vous quittez le logement ;
●    la possibilité pour votre assureur de vous refuser toute indemnité en cas d’accident lié à la chaudière.
 

Quel budget consacrer à l’entretien de votre chaudière à gaz ?

Le prix de cette intervention n’est pas le même en fonction de la région où vous résidez. Il faut généralement prévoir 100€ pour l’entretien d’une chaudière à gaz et 30€ si vous devez ramoner le conduit de fumée.

Si vous décidez de rendre ces interventions ponctuelles plus régulières, il existe des contrats d’entretien qui vous feront réaliser des économies au niveau des tarifs… mais pas seulement. Car entretenir régulièrement une installation de chauffage permet de réduire sa consommation d’énergie. 

Astuce :

Pour faciliter le suivi de l'entretien de votre chaudière au gaz, il est désormais possible de renseigner sa marque et son année de mise en service grâce à votre Espace Client sécurisé. Rendez-vous ici.

Découvrez les chaudières que nous recommandons