L’évolution de la Chrysalis, un procédé de recyclage innovant

La Chrysalis est une solution innovante d’Earthwake, soutenue par Antargaz. Elle permet de transformer les déchets plastiques en carburant grâce à la pyrolyse, un procédé permettant de ramener le plastique dans son état naturel, le pétrole, en le chauffant ! Retour en chiffres sur les progrès de cette technologie depuis sa création en 2018.

Earthwake frise chronologique

2018 - 1 kg

C’est la quantité de déchets plastiques que pouvait traiter en une seule fois la première version de la Chrysalis, présentée en 2018 à Antibes... Le processus permettait de produire 1 litre de carburant.

2020 - 40 kg

C’est la capacité de traitement de la Chrysalis 40 en 2020 ! Le carburant ainsi recyclé permet de faire rouler des bennes à ordures ménagères de la commune de Puget-Théniers !

> À lire aussi : Le soutien d'Antargaz à la Chrysalis, un projet de l'association Earthwake

Juillet 2021 - 160 kg

C’est la capacité de traitement de la Chrysalis en juillet 2021 ! Celle-ci a notamment été optimisée avec l’installation d’un système de chargement continu du plastique dans le réacteur.

> À lire aussi : Chrysalis : l'invention qui transforme les déchets plastiques en source d'énergie

Fin 2021 : 300 kg

C’est la quantité de déchets que peut traiter la dernière version de la Chrysalis. Plus grande, elle est appelée Chrysalis V300 et est insérée au sein de quatre conteneurs !

Fin 2023 : 900 kg

Cela sera la capacité de la prochaine version de la Chrysalis sur laquelle travaillent les équipes techniques d’Earthwake en ce moment même !

> À lire aussi : Les chiffres-clés relatifs à la Chrysalis et aux déchets plastiques