GPLc et écologie

Véhicules GPL : émissions de gaz et particules en conditions de circulation ? Découvrez pourquoi choisir un véhicule roulant au GPL carburant !

Pourquoi choisir un véhicule GPL carburant ?

En réaction à l’augmentation des problèmes relatifs à la qualité de l'air et à la défiance quant à la conformité des véhicules aux normes d'émissions en vigueur, le Comité français du butane et du propane (CFBP) s’est adressé à V-MOTECH – société spécialisée dans l'ingénierie et les essais - pour procéder à des tests sur les émissions de gaz et de particules en conditions réelles de circulation selon le cycle RDE (« Real Driving Emissions », « émissions en conditions de circulation réelle »).
Ces tests ont été effectués, entre les 2 et 10 novembre 2015, sur deux voitures fonctionnant au GPL : une Fiat 500L GPL (véhicule Euro 6) et une Alfa Romeo MITO (véhicule Euro 5) de seconde monte (modèle essence équipé après achat d'un système GPL).

Méthodologie

Le Comité français du butane et du propane a évalué ces deux véhicules homologués selon le cycle européen normalisé NEDC (« New European Driving Cycle »,  « nouveau cycle européen de conduite », aujourd’hui contreversé) avec une nouvelle méthode : en mode GPL puis Essence selon la norme RDE qui allait être applicable en 2017. Trois roulages ont été opérés par carburation, sur route et autoroute.

Synthèse des résultats

De manière indéniable, il apparaît que rouler au GPL permet de moins polluer !
Sur l’ensemble des roulages, les résultats des tests opérés indiquent que les émissions de gaz (CO2, CO, NO, NO2, HC) et de particules d'un véhicule GPL sont toutes inférieures aux niveaux fixés par la norme Euro 6.
Quelques constats :
En carburation GPL, on note une réduction de facteur 10 comparé à l’essence sur les émissions de particules en nombre.
Le GPL émet 17 à 19% de CO2 en moins par rapport à l’essence.
Les émissions de CO sont beaucoup plus faibles en GPL qu’en mode essence (diminution de 60 à 97%).

tableau émission de polluants

Les valeurs maximales de la norme Euro6b sont représentées en 1. 
Les émissions représentées : 

  • à l'intérieur de la surface verte sont inférieures à la norme ;

  • à l'extérieur de la surface sont supérieures à la norme.

Exemple : un véhicule essence émet 1,5 fois la norme de CO fixée par Euro6b.
Au regard de ces qualités environnementales manifestes, les véhicules roulant au GPL ne sont pas affectés par les restrictions de circulation, opérées dans les agglomérations urbaines, en cas de pic de pollution.

Télécharger l'ensemble des résultats