Comment raccorder mon logement au gaz naturel ?

Pour raccorder facilement son logement au réseau de gaz naturel, il faut d'abord s’acquitter de quelques étapes administratives. Une fois ces démarches effectuées, les travaux de raccordement peuvent commencer.

Les étapes préalables au chantier

Avant de pouvoir raccorder son logement au réseau de gaz naturel, il faut d’abord en formuler la demande. Selon votre projet, une estimation du coût de l’opération vous est transmise. Si celle-ci vous convient, vous n’avez plus qu’à l’accepter et à attendre la validation de votre dossier.

 

Comment demander le raccordement au gaz naturel ?

Pour raccorder votre logement au réseau de gaz naturel, il faut au préalable en exprimer la demande. Pour ce faire, rapprochez-vous d’un fournisseur. La demande de raccordement s’effectue généralement en ligne, par le biais d’un formulaire, mais il est également possible de joindre un conseiller clientèle par téléphone.

Le traitement de votre dossier prendra dix jours en moyenne. Veillez donc bien à prendre vos dispositions au préalable, pour éviter de vous retrouver sans chauffage, par exemple. Après étude de votre requête, un conseiller vous contactera et vous transmettra une estimation du coût de votre raccordement.

 

Combien coûte le raccordement au gaz naturel ?

Il est difficile de connaître les tarifs à l’avance... Le prix de votre raccordement au réseau de gaz naturel dépend en effet de votre projet. Ce coût est estimé en fonction de l’emplacement de votre habitation, de la puissance souhaitée, mais aussi de vos besoins : si vous souhaitez vous servir du gaz pour chauffer l’eau sanitaire, cuire vos aliments ou chauffer votre logement.

> À lire aussi : 5 choses à savoir sur le relevé du compteur de gaz

 

Comment se déroule la validation du dossier ?

Si le coût suggéré par le prestataire vous convient, vous n’avez plus qu’à accepter et signer l’offre que le professionnel vous a transmise. Rien ne vous empêche d’ailleurs d’effectuer plusieurs demandes avant d’arrêter votre choix. 

Une fois la proposition acceptée et le paiement réceptionné, le Gestionnaire du réseau de distribution (GRD) s’occupe de valider votre dossier. Si la démarche est en règle, un courrier de confirmation vous sera adressé. Enfin, le prestataire prendra contact avec vous pour convenir des prochaines étapes.

> À lire aussi : Nouvelle installation : comment préparer sa souscription ?

Pour plus d’informations sur les offres de gaz en citerne, le GPL, l’achat ou l’utilisation de bouteilles de gaz, n’hésitez pas à contacter  nos conseillers en ligne, en quelques clics.

L'installation et la mise en service

Après les travaux de raccordement, vous devrez encore souscrire un contrat auprès d’un fournisseur de gaz naturel pour pouvoir mettre votre compteur en service.

 

Comment s'organisent les travaux de raccordement ?

Entre un et trois jours avant votre raccordement, un prestataire sélectionné par le gestionnaire du réseau de distribution intervient. Il s’occupe du terrassement sur l’espace public. Ensuite, à la date communiquée sur le précédent courrier, le gestionnaire du réseau envoie des techniciens chez vous pour procéder au raccordement.

Le gestionnaire s’occupe ainsi de toute l’installation extérieure, en limite de votre propriété. Il assure le raccordement entre le réseau de gaz naturel et un coffret de comptage qui vous est fourni. Son intervention peut aussi comprendre l’installation du compteur et, si besoin, la pose du coffret de comptage sur un socle scellé.

Quant à l’installation intérieure, elle doit être réalisée par un plombier-chauffagiste de votre choix. Il reste à votre charge de sélectionner un artisan pour procéder au raccordement de vos équipements privatifs. En effet, les coûts engendrés par cette intervention ne sont pas compris dans l’offre commerciale reçue précédemment.

 

Comment mettre en service votre installation ?

À ce stade, votre logement est bien raccordé au réseau de gaz naturel, mais votre compteur n’est pas encore en service. Vous devez encore souscrire un contrat auprès d’un fournisseur. Après souscription, un technicien interviendra et s’occupera de régler les derniers détails pour rendre la mise en service effective.

> À lire aussi : Pour souscrire, quelques clics suffisent !