Tout comprendre d'un compteur électrique

35 millions de foyers français possèdent un compteur électrique. Celui-ci permet de mesurer la quantité d’électricité consommée, et de calculer le montant de leur facture d’électricité. Passage en revue des caractéristiques d’un compteur afin de répondre au mieux aux interrogations de vos clients.

Existe-t-il plusieurs types de compteurs ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types de compteurs électriques :

  1. Le premier compteur à disque :
    C’est le fameux compteur à roue dentée et le plus ancien des compteurs ; les premiers ont été installés à la fin du XIXe siècle.

  2. Le compteur bleu :
    C’est le compteur traditionnel à disque, installé à partir du début des années 1960.

  3. Le compteur bleu électronique (CBE) à affichage digital :
    Installé à partir des années 1990, il est équipé d’un écran permettant d’accéder à de nombreuses informations (option tarifaire, intensité maximale…).

  4. Le compteur électrique Linky :
    C’est le compteur nouvelle génération. Il remplace peu à peu les compteurs des générations précédentes. D’ici à 2021, ce sont près de 35 millions de compteurs Linky qui seront installés en France, remplaçant ainsi les anciens compteurs électriques.

Qu'est-ce que l'index de consommation ?

Cet index correspond à la quantité d’électricité consommée, et s’affiche sur le compteur électrique (de façon différente selon le type d’appareil). Il est exprimé en kWh (kilowatt-heure) et permet de suivre la consommation électrique du foyer et de déterminer le montant des factures générées.
L’index doit être relevé au moins 1 fois par an par un technicien qui se déplace (index relevé) ou par le client lui-même (index auto-relevé). Sur les compteurs Linky, les chiffres de consommation sont relevés à distance. Le déplacement d’un technicien n’est donc plus nécessaire pour effectuer le relevé de ces compteurs.

Quelles sont les différentes options tarifaires ?

Les fournisseurs d’électricité proposent généralement deux options tarifaires :

  1. L’option Base
    Le prix du kWh est toujours le même, quelle que soit l’heure. Le prix de l’abonnement dépend donc uniquement de la puissance souscrite (voir ci-dessous) et du fournisseur.

  2. L’option Heures Pleines Heures Creuses (HPHC) ou double tarif
    Le prix du kWh dépend des plages horaires, qui sont fixées par le gestionnaire de réseau (Enedis) et diffèrent selon le lieu de consommation.
    Il y a 8 heures creuses par jour, comprises dans la tranche horaire 20h00-8h00 et 12h-17h, et 16 heures pleines par jour.
    L’électricité est moins chère durant les heures creuses, et légèrement plus chère que le tarif Base durant les heures pleines. Cette option est avantageuse pour les foyers pouvant déplacer leurs consommations d’énergie les plus importantes aux heures creuses.

Qu'est-ce qu'un point de livraison (PDL) ?

Le point de livraison correspond à la référence géographique du compteur. Ce numéro à 14 chiffres est indiqué sur la facture d’électricité, dans la rubrique « Lieu de consommation », c’est ce numéro qui permet entre autres aux fournisseurs d’énergie d’établir leurs propositions commerciales.
Le PDL peut également être appelé RAE (Référencement d’Acheminement d’Electricité) chez certains fournisseurs. Lors de l’emménagement dans un nouveau logement, ce numéro est fourni par l’ancien occupant (en effet le PDL est immuable).
Le PDL est à différencier du numéro de compteur, qui lui est gravé sur l’appareil.

Qu'est-ce que la puissance ?

La puissance correspond à la quantité d’énergie maximale qu’il est possible de consommer, en utilisant plusieurs appareils électriques en même temps, sans faire « sauter » le disjoncteur. Elle dépend de la taille du logement et du nombre d’appareils électriques utilisés (chauffage, chauffe-eau, électroménager, éclairage, piscine chauffée, climatiseur…).
Elle se mesure en kVA (kilovoltampère) et existe en plusieurs paliers, à partir de 3 kVA (jusqu’à 36 kVA pour les segments C5).
A titre d’exemple, on estime qu’un logement de 80 m2 environ chauffé à l’électricité nécessite une puissance de 9 à 12 KVA environ.