Système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux hygroréglable de type A ou B

Pourquoi installer un système de ventilation simple flux ?

  • La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) à simple flux permet de renouveler l’air intérieur.

  • Ventiler et bannir l’humidité font partie des principes de base d’une bonne isolation

  • Cela vous permet également de bénéficier d’avantages fiscaux, et de valoriser votre bien en améliorant son classement sur l’étiquette énergétique du Diagnostic de Performance Energétique (DPE).

Quels sont les critères à respecter ?

  • L’habitation dans laquelle le système est installé existe depuis au moins 2 ans

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel en activité de votre choix.

  • Le système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux hygroréglable est appelé :

    • de type A si seules les bouches d’extraction sont hygroréglables,

    • de type B si les bouches d’extraction et les entrées d’air sont hygroréglables.

  • Les systèmes de ventilation hygro-réglables doivent bénéficier d’un avis technique du CSTB en cours de validité

  • Les bouches d’extraction hygroréglables et, dans le cas d’un système de ventilation de type B, les entrées d’air hygroréglables, doivent être certifiées CSTBat

  • Pour les installations individuelles (maison) :

    • Le caisson de ventilation est certifié CSTBat

    • Le caisson de ventilation est un caisson basse consommation, c’est-à-dire qu’il a une puissance électrique absorbée pondérée inférieure ou égale à 15 WThC dans une configuration T4 avec une salle de bain et un WC.

Quels éléments doivent être indiqués sur votre facture ?

  1. La mise en place d’un système de VMC simple flux hygro-réglable avec son type (A ou B)

  2. La puissance électrique absorbée pondérée du caisson de ventilation

  3. L’adresse de réalisation des travaux

  4. Le coût du matériel et de la main d'œuvre.

Que doit contenir votre dossier ?

  • Devis / bon de commande qui doit être signé et daté de manière manuscrite.

  • Copie de la facture de pose avec les mentions listées ci-dessus,

  • Copies des certifications du matériel

  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée.

Conseils

Avant de signer votre devis, parlez-en avec votre artisan et vérifiez :

  • Que tous les critères techniques sont bien respectés.

  • Dans le cas contraire votre dossier ne pourra pas être accepté et vous ne recevrez pas vos primes !

Calculez vos primes